الداخلة : الأربعاء 15 أغسطس 2018 04:59



أضيف في 9 شتنبر 2014 الساعة 13:07

ADSL : les dessous de sorties calculées





La rentrée s’annonce palpitante dans le secteur des télécommunications.En tout cas, il défraie à nouveau la chronique avec, en toile de fond, l’arrivée annoncée de nouveaux acteurs sur le marché de l’ADSL au Maroc.Un dégroupage attendu et souhaitéLe Président du Directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune, l’a signalé à plusieurs occasions, il est lui-même demandeur  d’évolutions  et appelle de tous ses vœux à un dégroupage équitable qui profite avant tout aux clients et au secteur dans son ensemble.C’est dans cette optique que Maroc Telecom a transmis, depuis un mois, ses propositions pour l’enrichissement de son offre de dégroupage à l’ANRT et qu’il continue le dialogue avec cette dernière dans le cadre du processus d’approbation prévu par la réglementation en vigueur.L’ADSL marocain en formeQuant à la qualité de l’accès ADSL, il est notoirement connu que l’ADSL fourni actuellement au Maroc est de  qualité. Et pour cause, le Maroc dispose aujourd’hui de la plus grande bande passante internationale au niveau arabe et africain et est le 40ème pays mondial en termes de capacité d’accès (http://www.nationmaster.com/country-info/stats/Media/Internet/International-Internet-bandwidth/Mbps).Cette qualité est le fruit des investissements conséquents réalisés par Maroc Telecom depuis des années et ce, malgré le fait que ce marché n’est  pas économiquement rentable. Ces investissements ont permis de développer de manière exponentielle la bande passante  grâce à l’installation de nouveaux câbles sous-marins, de mettre en place des équipements de proximité plus performants  pour améliorer la qualité des connexions et de déployer la fibre optique pour offrir le très haut débit.  Pourquoi cette agitationRéforme du secteur en cours, Internet de qualité ; les indicateurs sont au vert. Mais pourquoi alors assiste-ton depuis quelques jours à plusieurs sorties médiatiques visant à faire croire qu’il y a des problèmes tant au niveau de la qualité Internet que du processus de dégroupage ?Ces sorties sont d’autant plus surprenantes qu’elles sont  le fait de personnalités connaissant parfaitement la réalité des choses.Tout porte à croire qu’à défaut de pouvoir concurrencer Maroc Telecom sur le front des investissements, certains vont tenter de se dissimuler derrière un épais brouhaha médiatique qu’eux-mêmes vont entretenir.

 



أضف تعليقك على المادة
*المرجو ملئ جميع الخانات و الحقول الإلزامية المشار إليها بـ

* الإسم
* عنوان التعليق
* الدولة
* التعليق




شاهد أيضا
عن حمّى الانتخابات
Aid Al Adha: Les éboueurs, ces soldats de l’ombre
General Electric en mission séduction au Maroc
Pétrole : Plusieurs gisements potentiels découverts
L’Association pour la préservation des ressources halieutiques organise une conférence
Une année sombre pour le village de pêche de N’Teirift
Eau/électricité: La Lydec adopte sa nouvelle grille tarifaire